nouveau coronavirus covid-19, Zhao Lijian
Zhao Lijian, ici le 24 février à Pékin, a émis l'hypothèse que le nouveau coronavirus ait été introduit en Chine par l'armée américaine. Crédit photo : Roman Balandin
NEWSLETTER

Français     English

Partager/Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sur son compte twitter le jeudi 12 mars dernier, Zhao Lijian, porte-parole du ministère des Affaires étrangères de la Chine a évoqué l’hypothèse d’une introduction volontaire du nouveau coronavirus sur le territoire chinois précisément à Wuhan.

Des soupçons que plusieurs internautes partageaient déjà depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux. Au vu de la situation actuellement tendue entre la Chine et les USA, la thèse du complot américain pour déstabiliser la Chine est validée par de nombreuses personnes.

Le patient zéro en Chine avait été observé sur la marché de Wuhan selon les sources officielles. Mais selon Zhong Nanshan, le spécialiste chinois des maladies respiratoires et vétéran de la lutte contre l’épidémie de Sras (2002-2003), la Chine ne serait pas la source du virus responsable du Covid-19.

Le nouveau coronavirus

Hier épidémie, aujourd’hui pandémie, le nouveau coronavirus touche de nombreux pays dans me monde. Mais la progression de la contamination a baissé en Chine tandis que la courbe des contaminés grimpe en Europe. C’est maintenant la Chine qui vole au secours de l’Europe pour l’aider à ralentir la menace.

Ce sont les Etats-Unis qui sont à ce jour en alerte générale pour limiter la casse du coronavirus et ses conséquences économiques dramatiques.

La CDC prise en flagrant délit. Quand le patient zéro est-il apparu aux États-Unis ? Combien de personnes ont-elles été infectées ?… Il est possible que ce soit l’armée américaine qui ait apporté l’épidémie à Wuhan. Les États-Unis doivent être transparents ! Et doivent publier leurs données ! Les États-Unis nous doivent une explication

a-t-il affirmé. Du côté américain, comme pour enfoncer le clou, l’expression « virus de wuhan » est utilisée pour signifier le coronavirus, au dépend de son nom de code Covid-19 définit par l’Organisation Mondiale de la Santé. Une communication qui agasse assez la Chine, parce que terme est non seulement péjoratif mais fait croire à un « virus chinois ». Certains chinois se demandait si on parlait aussi de « Ebola du congo » ou « Ebola d’Afrique ».

>  Assad: Daech, le Front al-Nosra, Washington, Paris et Riyad agissent de concert en Syrie

VIENT DE PARAÎTRE


journal chateaunews

EN KIOSQUE (NOUVEAU)

Lisez et TELECHARGEZ le numéro 49 de votre Journal CHATEAUNEWS édition digitale.

Le Cameroun dans tous ses états avec la pandémie de coronavirus COVID-19 qui sévit actuellement dans tout le pays...

JE TELECHARGE

VOIR TOUTES LES ÉDITIONS