yaounde - Cameroun, pandémie de covid-19
NEWSLETTER

Français     English

Partager/Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pandémie de COVID-19 frappe le Cameroun, une réalité qui n’est pas encore acceptée par tous. Le 6 mars 2020, un communiqué du Ministre de la Santé Publique Manaouda Malachie qui annonce le premier cas de coronavirus COVID-19 au Cameroun, vient définitivement confirmer la rumeur qui faisait déjà échos d’un cas suspecte, largement relayé dans les réseaux sociaux.

Le patron de la Santé Publique informait qu’il s’agit d’un citoyen français âgé de 58 ans arrivé à Yaoundé le 24 février 2024. Il sera immédiatement mis en quarantaine à l’Hôpital Central de Yaoundé. Depuis l’annonce de ce premier cas, le Cameroun enregistre en cascade de nouveaux infectés.

L’évolution de la pandémie de COVID-19

A la lecture des tweets quotidien du ministre de la Santé Publique, la courbe du taux d’enregistrement des nouveaux cas au Cameroun connait une croissance exponentielle. Pour preuve, ces 4 derniers jours, en moyenne 12 cas par jours sont notés. A ce jour, le Cameroun compte officiellement 66 cas dont 12 à Douala, 3 à Bafoussam et 51 cas à Yaoundé, seule heureuse nouvelle, deux premiers cas sont guéris. Toutefois, le saxophoniste camerounais Manu Dibango est mort de COVID-19 à Sarthe en France.

En pleine crise sanitaire et alors que la pandémie de COVID-19 frappe de plein fouet le monde entier, le Cameroun a dû attendre 10 cas de confirmation avant de prendre des mesures drastiques pour contrer sa propagation. Le 17 mars dernier et sur hautes instructions du président de la République, le gouvernement a pris treize mesures fortes, lors d’une réunion de crise pour circonscrire la pandémie de COVID-19.

Parmi les mesures prises pour éviter la propagation de la pandémie de COVID-19, l’on peut souligner : La fermeture des frontières nationales et la suspension des liaisons aériennes et maritimes dont les aéroports de Yaoundé Nsimalen et Douala considérés comme principaux couloirs de transmission du virus, la limitation des mouvements de personnes entre les villes et l’interdiction de la surcharge dans les transports publics.

>  Cameroun : Paul Biya nomme deux fils de Ministre parmi les Administrateurs

Si certains camerounais mettent en doute l’efficacité des mesures dictées par le gouvernement contre la pandémie de COVID-19 comme le maintien du trafic des marchandises entre le Cameroun et les pays de la CEMAC, le Ministre de la Santé Publique de son côté se désole des nombreux cas de violations des consignes par la population. Le non-respect des mesures de distanciation, et de rassemblement de plus de 50 personnes étant légion.

VIENT DE PARAÎTRE


journal chateaunews

EN KIOSQUE (NOUVEAU)

Lisez et TELECHARGEZ le numéro 49 de votre Journal CHATEAUNEWS édition digitale.

Le Cameroun dans tous ses états avec la pandémie de coronavirus COVID-19 qui sévit actuellement dans tout le pays...

JE TELECHARGE

VOIR TOUTES LES ÉDITIONS