NEWSLETTER

Français     English

Partager/Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle attaque de Boko Haram à Amchidé dans l’Extrême-Nord du Cameroun cette nuit du dimanche 5 avril a fait des dégâts, en pleine crise de pandémie du nouveau coronavirus COVID-19.

Le double attentat kamikaze attribué à Boko Haram de ce dimanche à Amchidé dans la région de l’Extrême Nord a fait 10 morts parmi les civils et 14 blessés dont 10 graves.

Une fois de plus, la région de l’Extrême-Nord est transformée en un labyrinthe de feu et à sang. La Ville de Amchidé renoue avec sa plus sombre page et présente aux camerounais un triste spectacle. Des visages tristes, des militaires en nombres qui installent des dispositifs de sécurisation du périmètre du drame sont quelques clichés de la ville le matin du 7 avril. Cette double attaque kamikaze s’est produite à Amchidé, une ville située à la frontière avec le Nigéria.

Le Mayo Sava est le théâtre d’une attaque terroriste. Le Haut Commandement de l’armée n’a pas perdu de temps et a annoncé très rapidement le bilan de 10 civils tués et 14 blessés dont 10 dans un état grave.

Depuis le début de l’année, la région de l’Extrême-Nord est la cible de plusieurs attaques terroristes.  Boko haram est très actif dans cette région. Les attaques djihadistes sont fréquentes dans cette partie du pays à tel point que, plusieurs villageois ont fui leur localité sous-équipées et le moral au plus bas, les Forces de Défense de l’armée camerounaise, en l’occurrence le Bataillon d’Intervention Rapide n’arrivent pas à enrayer la spirale des violences imposées par les insurgés.

Après l’offensive de l’armée Tchadienne contre BoKo Haram qui a permis de détruire plus de 5 bases du groupe terroriste sur le sol tchadien, la saisi d’un important cache d’arme et la capture de plusieurs lieutenant d’Abubakar Shekau, Boko Haram surgit du côté du Cameroun et endeuille la localité de Amchide.

C’était prévisible que la secte terroriste allait se dirigée vers notre territoire, puisqu’elle a été chassé au Lac Tchad considéré comme sa base arrière et qu’elle est harcelée du côté Nigeria. Il est temps que le BIR se ressaisisse,

Analyse un observateur.

EN KIOSQUE


journal chateaunews

Lisez et TÉLÉCHARGEZ le numéro 57 de votre Journal digital CHATEAUNEWS

La fête de fin de Ramadan 2020 a connu une ambiance particulière. L’Aïd el Fitr s’est déroulé sous précautions du COVID-19....

TELECHARGER

VOIR TOUTES LES ÉDITIONS