Culture Musique Culture : le SYNAMURCA ouvre une nouvelle page pour...

Culture : le SYNAMURCA ouvre une nouvelle page pour les acteurs urbains Camerounais

-

- Advertisment -

Au cours de son Assemblée Générale annuelle 2020 convoquée par le Bureau exécutif, le Syndicat National des Acteurs des Musiques Urbaines du Cameroun (SYNAMURCA), a amorcé sa structuration pour redorer le statut de l’artiste.

L’ambiance était amicale entre les acteurs des musiques urbaines du Cameroun.

Old School, New School, adhérents, sympathisants et membre d’honneur, ils se sont donnés rendez-vous le samedi 9 mai 2020 au quartier Nlongkak au siège du Syndicat à Yaoundé, derrière la Délégation Générale de la Sureté Nationale.

Sous le prétexte de l’Assemblée Générale du SYNAMURCA 2020, le président national du SYNAMURCA, Paul Édouard Etoundi Onambele aka KROTAL a présenté la vision :

Il est question à l’issu des travaux de poursuivre le travail débuté en 2015. Nous avons besoin d’avoir des personnes qui travaillent honnêtement et pour nos membres. Fort de quoi je vais rappeler certaines lignes que nous nous sommes fixées. Notre premier cheval de bataille est le statut de l’artiste musicien camerounais,

a déclaré KROTAL à l’assistance. Le SYNAMURCA qui a eu du mal à démarrer, dévoile son nouveau visage.

La mise en place du SYNAMURCA a été très difficile sur le plan juridico-administratif qui bloquait les actions sur le terrain,

a rappelé Jim Betayene, Secrétaire Général de la coopération.

Selon le président national KROTAL, l’obtention tardive de l’agrément le 17 avril 2019 après plusieurs mois d’attente a limité au passage beaucoup de possibilités de partenariat et de financement.

Que de chemin parcouru pour le Syndicat National des Acteurs des Musiques Urbaines du Cameroun, après les combats des fondateurs, les chantiers de construction, il est désormais temps pour l’ancien bureau reconduit d’amorcer le chantier de l’innovation.

Plusieurs actes administratifs dont la domiciliation bancaire, l’adresse postale, l’octroi de l’agrément le 17 avril 2019, sont à mettre à l’actif du bureau sortant.

Une année marquée par la célébration des 30 ans de carrière de l’artiste KROTAL et la présentation de l’album « We stand for peace », entre autres activités.

Les défis demeurent qu’il faut relever pour consolider les acquis.

Il y a beaucoup de souci de désinformation des membres et de formation à combler,

rappelle le président national qui fixe le cap. A la suite des articulations, le Conseil Syndical a été convoqué et le bureau élu pour une nouvelle dynamique.

Les délégués des dix Régions parmi lesquelles ceux du Septentrion ont saisit l’opportunité pour réviser les stratégies devant permettre de fédérer les acteurs locaux en dépit des spécificités et mentalités.

La finalité à court terme pour le SYNAMURCA est de répertorier et améliorer la situation des métiers non encore reconnus par la législation.

blank
Rodrigue Tapeo
Journaliste, Communicateur, Promoteur culturel et Coordonnateur du Groupe FAD'ART. Il a travaillé avec plusieurs médias (radio, presse écrite, télévision, journal en ligne) dans le Septentrion du Cameroun. Il est aussi membre de la Société Civile Camerounaise, Consultant en communication sociale et développement de projet.

LES PLUS LUS

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you

×