danbangas cameroun, lamidat de ngaoundéré
NEWSLETTER

Français     English

Partager/Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nom Haoussa qui désigne à l’origine les aides bouchers, les Danbangas ont bâti une solide réputation dans le rôle de comité de vigilance qui lutte contre les preneurs d’otages au Cameroun.

Les prouesses des Danbangas dans la lutte contre l’insécurité due aux exactions des preneurs d’otages dans les régions du Nord et de l’Adamaoua continuent de défrayer la chronique.

Ces individus parfaitement aguerris à la vie de brousse sont en première ligne dans la guerre contre le grand banditisme.

Ils constituent parfois le dernier rempart qui sépare les populations des griffes des coupeurs de route.

Face à cet état de chose, les pouvoirs publics reconnaissent à ces vaillants guerriers, un apport considérable dans la lutte contre cette horde criminelle.

Autorité des Danbangas

C’est ainsi qu’ils sont inscrits dans les registres de la gendarmerie et de la Sous-Préfecture.

Jouant le rôle de comité de vigilance dans plusieurs localités situées à la lisière entre l’Adamaoua et le Nord Cameroun, ils organisent fréquemment des patrouilles toutes les nuits.

Ces rondes nocturnes ont pour but d’appréhender les fameux Zarguina ou coupeurs de route.

Armée de fusils traditionnels, des flèches et arborant des gris gris, ils se lancent à la traque des malfrats sans foi ni loi.

S’il arrive parfois que les preneurs d’otages opposent une farouche résistance face à l’armée régulière, ils évitent d’affronter ce comité d’autodéfense d’un autre genre.

La Danbangas dans la société

Assujettis aux Chefferie Traditionnelles et autres Lamidats de la région, ces chasseurs dotés des pouvoirs mystiques ou surnaturels sont invulnérables aux coups de poings, aux balles et flèches.

Guides, chasseurs couverts de gri gri, ils se font aussi de l’argent en escortant des commerçants contre des grosse sommes.

Plus connus sous le sobriquet de Gaw en Fulfulde, ils sont crédités de pouvoir occulte.

Leur chef s’appelle Sarkin Baka et a le rang de notable à la Cour Royale.

EN KIOSQUE


journal chateaunews

Lisez et TÉLÉCHARGEZ le numéro 58 de votre Journal digital CHATEAUNEWS

La reprise des cours ce 1er juin 2020 sous des risques. Pendant que les élèves et étudiants reprennent les cours...

TELECHARGER

VOIR TOUTES LES ÉDITIONS