le ou la covid 19
NEWSLETTER

Français     English

Partager/Share
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Devant quel nom employer “la” ou “le” en français ? Voilà une question qui n’a représentée, jusqu’à la création de l’acronyme (anglais !) Covid-19, de difficultés tant pour les usagers anglophones que ceux de la langue française.

Avant de répondre à cette question, je ferai de brèves précisions, qui ne nous ont pas toujours fournies nos leçons de grammaire, sur le genre.

Définition

Commençons par définir, avec des termes simples, le genre comme l’opposition formelle entre le masculin et le féminin.

Il y a aussi (aspect négligé) des cas de neutralisation de cette opposition.

L’évocation du neutre fait certainement sourciller, la tradition grammaticale nous s’étant limitée à nous enseigner l’opposition masculin/féminin.

J’indique que cette opposition, et donc la notion de genre, est héritée du latin et s’observe dans la plupart des langues dites romanes.

Ce que la grammaire ne nous a pas souvent enseigné et qu’il faut savoir, c’est que le nom porte en lui la marque formelle de son genre. Quelques exemples :

  • nation (-TION : fém.)
  • lenteur (-EUR : fém.)
  • menteur (-EUR : masc.)
  • garçon (-ON : masc.)
  • avocat ( – : neutre)
  • célibataire (-aire : neutre)

On sait, pour une langue comme l’espagnol, que l’article peut être absence. Le nom portera néanmoins la marque du genre (-o pour le masculin, -a pour le féminin).

L’article, défini en l’occurrence, joue donc simplement le rôle de cataphore (annonce) du genre avec lequel il forme une corrélation.

Autrement dit, c’est le suffixe du genre (à la droite du nom) qui détermine la forme de l’article. Voilà pourquoi il est fautif de dire :

  • le nation
  • la garçon

La faute naît de la disharmonie entre le suffixe de genre et la particule le/la. Si l’on veut pousser loin cette réflexion, on verra que l’article (défini) n’a d’existence qu’en corrélation avec le suffixe de genre.

Le ou la Covid-19 ?

Pour revenir à l’acronyme Covid-19, on voit clairement qu’il ne peut y être question de suffixe de genre (français), qui justifierait l’emploi de la plutôt que de le et inversement.

Covid-19 est un acronyme anglais dont le traitement doit rester celui de l’emprunt qu’il est en français. Avec quel élément (suffixe de genre) l’article entre-t-il en corrélation dans ce cas? Aucun!

L’erreur et, peut-être, le vice est d’omettre que ONU, OMS, OIT et les autres ont d’abord fait l’objet d’une traduction.

La solution serait donc de considérer Covid-19 comme un cas de nom neutre. Cela signifie que le masculin l’emporte. Y a-t-il vraiment à s’émouvoir d’entendre “le Covid-19” ?

Pr Jacques Èvùnà

EN KIOSQUE


journal chateaunews

Lisez et TÉLÉCHARGEZ le numéro 58 de votre Journal digital CHATEAUNEWS

La reprise des cours ce 1er juin 2020 sous des risques. Pendant que les élèves et étudiants reprennent les cours...

TELECHARGER

VOIR TOUTES LES ÉDITIONS