Société Divers Maroua : bras de fer entre le Lamido et...

Maroua : bras de fer entre le Lamido et les populations

-

- Advertisment -

Le Lamido de Maroua dans l’Extrême-Nord Cameroun, a rendu publique le jeudi 21 mai 2020, un communiqué portant interdiction des séances de prière de l’Aïd el Fitr, à l’occasion de la fête de fin du mois de Ramadan 2020 pour cause de COVID-19.

Cette interdiction visait aussi au respect des mesures barrières édictées par le gouvernement pour barrer la route au COVID-19.

Seulement, certains habitants du quartier Doualare dans l’Est de la ville de Maroua ont purement et simplement balayé d’un revers de la main cette décision du Lamido, qui n’est pas unique au pays, en annonçant qu’ils organiseront cette séance de prière de l’Aïd el Fitr avec leur propre imam.

Malgré la mise en garde de Sa Majesté Bakary Bouba Alioum, Lamido de Maroua, eux aussi de leur côté ont intensifié leur communication par la voix des réseaux sociaux.

Une situation qui a surpris plus d’un devant cette contestation des fidèles musulman devant leur autorité traditionnelle.

Roufaou Mohamadou

blank
chateaunews.comhttps://chateaunews.com
La rédaction de www.chateaunews.com

Les Plus Lus

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you