Home Société Éducation « Une réouverture progressive des écoles en juin est capitale afin de...

« Une réouverture progressive des écoles en juin est capitale afin de limiter la propagation du Covid-19 »

cameroun, 500 à 2000FCFA d'amende pour non port de masque

A réagit FOCACO dans un communiqué sur la rentrée scolaire et académique du 1er Juin 2020 en pleine pandémie du Covid 19, à Douala le 27 mai 2020.

Alphonse Ayissi Abena, président exécutif FOCACO et président de la Coalition Internationale Contre le Coronavirus (CICC) au Cameroun, propose des pistes de solutions pour éviter le risque de contagion en masse des enfants.

La Fondation Camerounaise des Consommateurs (FOCACO) estime que les élèves et étudiants peuvent réprendre le chemin de l’école le 1er juin 2020 mais uniquement les étudiants et élèves des villes ayant moins de 100 cas de contamination.

Il est donc urgent de scinder le Cameroun en trois zones : Rouge (plus de 100 cas), Orange (entre 50 à 100 cas) et Verte (entre 0 à 50 cas) .

Une réouverture progressive est donc capitale afin de limiter la propagation du coronavirus.

A la date de ce jour, le Cameroun enregistre plus de 5000 cas, une flambée causée en partie par la consommation surplace et la réouverture au-delà de 18h des débits de boissons.

Par ailleurs, la plus grande inquiétude de la FOCACO demeure la rentrée académique.

En effet, les étudiants pour la plupart ont des campus aux effectifs pléthoriques qui sont mitoyens aux débits de boissons (lieu à risque de la propagation du coronavirus).

Les étudiants étant pour la plupart les clients de ces commerces, il existe forcément un risque très élevé de contamination en milieu universitaire qu’en milieu scolaire.

Et compte tenu du fait que les jeunes de moins de 30 ans sont à 90% asymptomatiques, les personnes les plus exposées et vulnérables seront les enseignants et les parents de ces derniers.

Recommandations:

  • Cartographie épidémologique des villes universitaires camerounaises : Douala et Yaounde sont en rouge ; Bafoussam est orange ; Bamenda, Dschang, Buea, Maroua et Ngaoundéré sont en Vert ;
  • Pour les villes en orange et vert : distanciation sociale, port du masque et réduction des effectifs par salle de classe ;
  • Pour les villes en rouge : instauration des cours en ligne ;
  • Testing massif des étudiants à la reprise notamment dans les villes en Rouge et mise en quarantaine des cas positifs ;
  • La FOCACO demande le retour aux principales mesures de restriction édictées par le Premier Ministre le 17 mars 2020 notamment les mesures N°6, 7, 8 et 9.