Home Société Éducation Mathias Assana : « Nous en appelons au sens de la discipline...

Mathias Assana : « Nous en appelons au sens de la discipline des apprenants »

Mathias Assana
Mathias Assana

A l’image de leurs camarades d’autres régions, les élèves des classes de 3ème, 1ère et Terminales dans l’Adamaoua ont massivement renoué avec les chemins des classes.

Pour affronter ce dernier virage d’une année scolaire sans précédent, élèves, enseignants et parents ont été invité au strict respect des mesures de distanciation physique et d’hygiène pour barrer la voie au Covid-19.

Mathias Assana est le Délégué régional des Enseignements Secondaires pour l’Adamaoua, il revient sur les dispositions mises en place pour assurer une rentrée effective dans le château d’eau du Cameroun.

Dans quel état d’esprit se trouve la communauté éducative de l’Adamaoua pour la reprise des cours ?

Au moment où nous nous approchons de la fin du second trimestre de l’année scolaire 2019/2020, nos enfants ont été mis en congés précipitamment.

Pendant cette période, le ministère des enseignements secondaires a jugé nécessaire de les accompagner à travers les cours audio et vidéo.

C’est ce qui s’est passé presque partout dans les 4 coins de la république. A l’échelle de la région de l’Adamaoua nous avons accompagné les apprenants pour éviter le risque de décrochage.

Maintenant que la date de reprise des cours est connue, chaque enseignant sait exactement à quel niveau il a interrompu les cours.

Il s’agit donc de poursuivre ces enseignements et de réviser avec les élèves pour les préparer aux examens certificatifs.

Qu’en est-il des cantines scolaires ?

Nous demandons aux parents d’éviter de donner l’argent de beignets aux enfants parce que les cantines seront fermées. La rentrée se fera progressivement.

Beaucoup des parents sont inquiets, comment les rassurer ?

Il n’y a pas d’inquiétudes à se faire. C’est une continuité.

Certes, ce n’est plus le temps normal, compte tenu du contexte sanitaire, mais notre devoir c’est d’accompagner les enfants pour pouvoir les préparer à affronter les examens de fin d’année.

Voilà ce que je puis brièvement dire relativement à votre question.

Comment est-ce que vous vous organisez au niveau de la délégation régionale en ce qui concerne la reprise des cours ?

Nous avons tenu des réunions y compris avec les délégués départementaux et avons réitéré le message du gouvernement en ce qui concerne les mesures barrières.

Tous les responsables d’établissement en ont été notifiés. Nous en appelons au sens de la discipline des apprenants.

Propos recueillis par Boubakary moussa

×