Société Développement Ngaoundéré : Le nouveau quartier administratif prend forme

Ngaoundéré : Le nouveau quartier administratif prend forme

-

- Advertisment -

Dans le but de décongestionner le centre urbain déjà très encombré, les pouvoirs publics ont décidé de doter la capitale de la région de l’Adamaoua d’un nouveau centre administratif.

La Délégation Régionale des Marchés Publics pour l’Adamaoua a fière allure.

Logé dans une vaste clôture, ce bâtiment flambant, bâtit sur R+3 a radicalement changé la physionomie du quartier Mardock destiné à accueillir le nouveau centre administratif de Ngaoundéré.

La volonté des pouvoirs publics de transférer les bureaux administratifs du centre-ville vers cette périphérie s’est longtemps frottée au refus de l’ex délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Ngaoundéré qui a finalement cédé sous la pression.

Lui, qui avait à cœur de bâtir un projet de port sec sur le même site.

Un nouveau visage à Mardock

Désormais, à Mardock, c’est la frénésie vers la construction des bâtiments administratifs modernes qui rivalisent d’adresse les uns plus imposants que les autres.

Du secteur des douanes de l’Adamaoua en passant par le village artisanal, voire la délégation régionale de l’emploi et de la formation professionnelle ou encore le centre d’orientation scolaire et universitaire, le nouveau centre administratif prend forme.

A côté de ces majestueux bâtisses, qui se dressent au milieu des manguiers, de nouveaux immeubles sont en cours de construction.

C’est le cas de la délégation régionale du commerce, de la nouvelle préfecture de la vina, du nouveau centre national de prévoyance sociale ou encore l’agence régionale du fonds national de l’emploi.

Sur place, les ouvriers sont à pieds d’œuvre pour livrer les chantiers. Ce transfert des services publics et administratifs est une concrétisation du vaste programme d’aménagement, d’embellissement et de modernisation de la ville de Ngaoundéré.

Le quartier est idéalement placé et fera face à la future gare, fruit de la nouvelle boucle ferroviaire qui sortira des terres non loin de là.

Cependant, le nouveau quartier administratif en construction aura fort à faire avec l’insécurité ambiante qui règne en maitre. Pour preuve, les lampadaires solaires ont été vandalisés aussitôt installés.

En outre les voies d’accès, la couverture en eau et en électricité ne sont pas encore effectives.

blank
Boubakary Moussa
Boubakary Moussa, est un passionné de l’information qui s’est spécialisé dans les enquêtes et analyses. Jeune motivé à l’éthique avéré il est le correspondant de ChateauNews dans l’Adamaoua.

LES PLUS LUS

C'EST TOUT FRAIS

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you

×