Home À la Une Politique Cameroun : La France prépare la succession de Paul Biya

Cameroun : La France prépare la succession de Paul Biya

S.E. Paul Biya, Président du Cameorun
Credit photo : Reuters

Deux députés français, Rodrigue Kakouendo et Didier Quentin suggèrent à Emmanuel Macron d’anticiper la succession de Paul Biya au Cameroun « qui interviendra au plus tard à l’issue du prochain mandate ».

C’est l’un des points majeurs qui fait l’objet du compte rendu de la mission au Cameroun, du 14 au 17 janvier 2020 des deux parlementaires français.

Les députés français font un état des intérêts français à préserver au Cameroun et pour lesquels une intervention dans le pays est selon eux justifiée.

A cet effet, Rodrigue Kakouendo et Didier Quentin avancent qu’au Cameroun :

  • 200 entreprises françaises apportent 30 % des recettes fiscales du pays
  • 7 000 français résident au Cameroun
  • Les Etats-Unis sont en train de gagner du terrain au Cameroun

Le Cameroun, une colonie française ?

Dans leur rapport, les deux députés français parlent du Cameroun comme un pays « situé au centre d’un arc de crise qui va de la Centrafrique à l’Est au Nigéria à l’Ouest et au Nord ».

Pour eux, les crises actuelles que subit le Cameroun, si elles ne sont pas bien gérées, menacent les intérêts français.

Ayant rencontrés l’opposition au cours de leur mission flash au Cameroun, Rodrigue Kakouendo et Didier Quentin affirment que celle-ci envisage une collaboration pour la succession en ces termes :

« Nous avons besoin d’accompagnement, mais pas qu’on nous dise ce que l’on doit faire. »

Le parlement Camerounais va-t-il se prononcer sur cette éventualité de l’intervention française au Cameroun pour gérer un problème camerounais ?

Pour l’heure, aucune nouvelle.

×