Découverte Carte Postale Cameroun : Lolodorf, le visage du Kamerun profond

Cameroun : Lolodorf, le visage du Kamerun profond

-

- Advertisment -

Lolodorf est un arrondissement du Cameroun situé dans la région du Sud, département de l’Océan. La commune de Lolodorf est une localité chargée d’histoire du Cameroun.

En effet, dans les années 1880, en entrant au Kamerun par l’Océan, Lolodorf est la première localité à être occupée par les Allemands.

A Lolodorf, difficile d’entendre parler français, non pas qu’elle n’est pas parlée ! La principale langue ici est le Ngoumba.

Aux origines du nom Lolodorf

Lolodorf est un nom composé qui a subi des variations au cours du temps du fait des occupants au Cameroun.

Initialement, la commune actuelle de Lolodorf portait le nom de Lulè.

Ce nom de Lulè vient d’un puissant guerrier et Chef local, reconnu et réputé dans le village pour ses exploits et originaire du village Bigbally.

foret lolodorf cameroun
Forêt Lolodorf. Credit : chateaunews.com

A l’arrivée des occupants Allemands, Lulè va s’opposer et combattre la domination Allemande de son territoire.

Les Allemands ne parlant que l’allemand et pas la langue locale, vont appeler la localité « Lulèdorf » avec le « dorf » qui signifie en allemand « village ». Donc Lulèdorf signifie littéralement, « le village de Lulè ».

Après la seconde guerre mondiale où les Allemands vont perdre devant les Français qui faisaient partie des vainqueurs, la France reprend les territoires occupés par les Allemands au Cameroun.

Ainsi, il était trop compliqué pour les Français de prononcer « Lulèdorf » et surtout qu’il fallait mettre un trait à l’occupation allemande au Cameroun. Alors les Français décideront du nom de « Lolodorf » pour nommer la localité.

L’occupation allemande au Kamerun

En s’installant au Kamerun, les Allemands créent leurs premières bases à Lolodorf. C’est de Lolodorf que les Allemands vont planifier l’occupation de tout le Kamerun.

On raconte ici que l’idée des Allemands était de faire de Lolodorf, la capitale politique du Cameroun.

Mais les évènements de la seconde guerre mondiale en 1914 vont tout changer parce que les Allemands perdront la guerre et le Cameroun passera sous occupation Française.

Les Allemands ont trouvé au Kamerun des peuples autochtones qu’ils ont pris la dénomination de pygmés. En langue locale, ils s’appellent les Bakoula et ils ont souffert de l’occupation Allemande.

Cette occupation n’a pas été facile car elle s’est confrontée à l’opposition et la riposte des autochtones.

La violence Allemande

Pendant l’occupation Allemande, la montagne où se situe aujourd’hui la résidence du Sous-Préfet, était réputée pour les atrocités des Allemands.

Plus :   Cameroun : A la découverte du marché de Muea
residence sous prefet lolodorf cameroun
Résidence du Sou-Préfet à Lolodorf. Credit : chateaunews.com

De fait, c’est sur cette montagne que les Bakoula retrouvaient chaque matin, un des leurs pendus par les Allemands parce que celui-ci a opposé une résistance devant l’envahisseur Allemand et que cela devait servir de leçon à toute la population.

Plus :   Les Batchams

Les Bakoula ont combattus les Allemands au point où à chaque avancée des envahisseurs, les Bakoula rentraient de plus en plus dans la forêt.

Aujourd’hui, de l’occupation Allemande, il en reste quelques vestiges comme l’école de Lolodorf, les maisons coloniales et les ponts.

ecole de lolodorf cameroun
Ecole de Lolodorf. Credit : chateaunews.com
ecole publique de lolodorf cameroun
Ecole Publique de Lolodorf. Credit : chateaunews.com

Sur la photo ci-dessous, le premier pont de Lolodorf construit par les Allemands est toujours debout mais plus en fonction.

premier pont lolodorf cameroun
Premier pont allemand sur la Lokoundjé. Credit : chateaunews.com

Après ce pont qui s’est usé avant le temps, les Allemands ont construit un second pont plus près qui est toujours exploité jusqu’aujourd’hui par les populations.

deuxième pont lokoundje cameroun
Deuxième pont allemand sur la Lokoundjé. Credit : chateaunews.com
deuxième pont lolodorf cameroun
Second pont allemand sur la Lokoundjé. Credit : chateaunews.com

Ce pont traverse le fleuve local qui parcoure la commune de Lolodorf. Ce fleuve s’appelle la Lokoundjé.

La Lokoundjé

la lokoundje, cameroun
Lokoundjé. Credit : chateaunews.com

Selon les sources locales, à l’origine, Lolodorf était constitué de deux (02) villages : Bigbally et Bikui (appelé aussi Limanzoang).

D’après une histoire d’ici, il y avait un homme natif de Limanzoang qui est allé épouser une femme du village voisin de Bigbally.

Après des années de vie commune, l’homme décide d’aller vivre dans l’eau parce qu’il ne voulait plus vivre sur terre. Il prend donc sa femme et leurs enfants et ils s’en vont vivre dans les eaux de la Lokoundjé.

L’histoire dit donc que les natifs de Bigbally et de Bikui ne pouvaient pas mourir dans le fleuve Lokoundjé. Pendant ce temps, tout étranger pouvait y trouver la mort dans la nage, s’il arrivait à se noyer.

Mais aujourd’hui, l’histoire semble avoir pris fin. Il faut de l’expérience pour ne pas se noyer. Toutefois, certains gardent encore cette histoire ancrée dans leur mémoire.

La Lokoundjé fini sa course dans l’Océan Atlantique. C’est est le principal fleuve que vous rencontrés à l’entrée de la commune de Lolodorf après avoir traversé le Nyong à Eséka.

Le paysage de la Lokoundjé témoigne de la beauté de l’arrondissement avec ses belles chutes.

chute de nkouaga, lolodorf cameroun
Chutes Nkouaga. Credit : chateaunews.com

L’eau de la Lokoundjé est une eau agréable. C’est un moment de détente, de plaisir et de pur bonheur qui vous traverse quand vous ressentez.

Les pieds dans les eaux de la Lokoundjé, l’histoire de tout le Cameroun semble vous passer comme un film à l’esprit. Vous ressentez la douleur de ce peuple qui a lutté pour conserver ses terres et ses richesses, face aux envahisseurs qui se sont succédés.

Plus :   Je reviens de Mboudeng

La Lokoundjé donne aussi l’eau et le poisson aux populations locales. C’est aussi elle qui nourrit la faune et la flore locales.

Nkul Mbanga

Nkul Mbanga est une montagne qui coiffe tout l’arrondissement de Lolodorf. « Nkul » signifie en langue locale, le mont, la montagne. Le mont Mbanga est entouré d’une forêt qui héberge une faune diversifiée.

Sur le mont Manga, il y a une grotte qui est habitée par des gorilles.

mont mbanga
Mont Mbanga. Credit : chateaunews.com

L’histoire raconte qu’à l’époque, lorsque les cris des gorilles se faisaient entendre de ce mont, c’était pour annoncer dans tout le village un évènement, triste ou joyeux : mariage, deuil, naissance…

Plus :   Musique : Khaleecia livre Verticale 1.0
nkul mbanga
Nkul Mbanga. Credit : chateaunews.com

Pour une anecdote, en 2006 lors du crash du Vol Kenya Airways 507 de la compagnie Kenya Airways, le gouvernement du Cameroun avait mobilisé les populations de Lolodorf sur le mont Manga pour rechercher les épaves de l’avion.

Mais il y a eu confusion de localisation, car le lieu du crash était plutôt Mbanga Pongo dans le Littoral.

Martin Paul Samba

Héros Camerounais de la lutte anticoloniale, Martin Paul Samba est originaire de la région du Centre Cameroun.

Martin Paul Samba a opposé une vive résistance à l’envahisseur Allemand.

Arrêté par les Allemands, Martin Paul Samba a été jugé ici à Lolodorf au premier tribunal colonial construit par les Allemands au Kamerun.

De ce tribunal, il ne reste aujourd’hui qu’un vestige encore debout.

Martin Paul Samba sera pendu à 1 Km du lieu de jugement.

Quelques références historiques à Lolodorf

Le premier bachelier du Cameroun est originaire de Lolodorf. Il s’appelait Maschoner Emmanuel.

Le premier commandant du maquis est originaire de Lolodorf. Il a combattu l’occupation Française de Lolodorf. Il s’appelle Woungly Massaga alias « Kissamba ».

Le nom « Kissamba » signifie en langue Ngoumba, « jamais d’humiliation ». Il a fait le maquis à sa femme.

Le Général Pierre Semengue bien connu de l’histoire du Cameroun, est originaire de Lolodorf.

Lolodorf en images

RETROUVEZ TOUTES LES CARTES POSTALES ICI

Cyrille Dibamou

blank
chateaunews.comhttps://chateaunews.com
La rédaction de www.chateaunews.com

LES PLUS LUS

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you

×