À la Une Économie Cameroun : Allô ! la surtaxe mobile nous tue

Cameroun : Allô ! la surtaxe mobile nous tue

-

- Advertisment -

En pleine rentrée scolaire 2020, le Gouvernement du Cameroun asphyxie les consommateurs avec une nouvelle taxe téléphonique rendue publique dans un communiqué conjoint MINPOSTEL-MINFI.

En plus du droit d’accises de 2% sur les communications électroniques mobiles et services internet applicable depuis l’exercice 2016, désormais, le consommateur mobile camerounais devra supporter une taxe à l’importation des téléphones portables et tablettes numériques dès ce 1er octobre 2020.

Le communiqué conjoint MINFI-MINPOSTEL 00000044 du 29 septembre 2020 annonce l’entrée en vigueur d’un nouveau dispositif dit “innovant” de collecte de taxes auprès des importateurs et utilisateurs de ces outils de télécommunications.

Pression fiscale

Cette nouvelle donne n’est pas du goût des populations qui espéraient plutôt des mesures d’allègement des taxes que la surtaxe.

Nous sommes fatigués de subir la pression fiscale. Lorsque tu mènes une petite activité au Cameroun, tout le monde vient te nuire avec les taxes. La commune par-ci, les impôts par-là, sans compter la taxe sur les forfaits de communication et auprès des opérations financières qui entourent nos activités. A ce rythme, nous allons déposer les clés…

S’offusque Abdoulaye, vendeur de téléphones. Devant une telle initiative la Fondation Camerounaise des Consommateurs (FOCACO) dénonce la hausse de la pression fiscale avec pour effet immédiat la réduction du pouvoir d’achat des consommateurs.

Chômage et précarité

Une hausse de taxes sur le téléphone et autres tablettes connectées qui survient en fin d’exercice budgétaire et en période d’une rentrée scolaire difficile.

En dépit de la pandémie du Covid-19 qui a ralentie l’économie et pousser au chômage plusieurs personnes, l’État du Cameroun persiste dans l’introduction de nouvelles taxes.

La morosité des affaires depuis mars 2020 a entraîné plusieurs citoyens dans une situation précaire qui favorise un climat social tendu.

Trop de taxes, tue la taxe

D’après plusieurs spécialistes consultés par la rédaction, l’introduction de cette autre taxe n’aura pas que des effets positifs.

Cela pourra contribuer à réduire la consommation des téléphones Androïd et de luxes qui seront d’avantages hors de portée des utilisateurs à faibles revenus.

Pour d’autres observateurs, cet instrument vise certainement à réduire le déficit budgétaire, ce que déplorent les populations à la lecture du communiqué conjoint, qui s’indignent de cette absence de solidarité de la part du gouvernement.

Ce n’est pas le moment d’accentuer la pression fiscale déjà considérable sur les consommateurs, mais il serait plutôt judicieux pour le gouvernement de réduire les dépenses publiques et le train de vie de l’État au vu des nombreuses crises qui minent l’économie.

Déclare un académicien économiste.

Trop d’impôts tue l’impôt !

RETROUVEZ TOUTE L’ECONOMIE ICI

blank
Rodrigue Tapeo
Journaliste, Communicateur, Promoteur culturel et Coordonnateur du Groupe FAD'ART. Il a travaillé avec plusieurs radio, presse écrite, télévision, journal en ligne, au Cameroun et en Afrique. Il est aussi membre de la Société Civile Camerounaise, Consultant en communication et développement de projet.

LES PLUS LUS

Dernières informations

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you