À la Une Actualités Cameroun - Enam 2020 : Le Directeur Général Soumbou...

Cameroun – Enam 2020 : Le Directeur Général Soumbou Angoula Pierre poursuit le positionnement de toute sa famille

-

- Advertisment -

Depuis la publication des résultats de l’Enam 2020 au Cameroun, plusieurs voix s’élèvent pour dénoncer les pratiques tribalistes et discriminatoires qui entachent l’admission au sien de cette prestigieuse École Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) reconnue comme celle d’une certaine caste entretenue par le régime de Paul Biya.

Il semblerait que le concept de l’équilibre régional n’a pas droit de cité aux concours de l’ENAM du Cameroun.

Les récents résultats font couler beaucoup d’ancre et de salive. Les quotas prévus pour les 10 régions n’ont pas été respectés, si l’on s’en tient aux statistiques issues de l’analyse sociologique des dernières admissions à l’Enam.

L’on note que les régions de l’Ouest et du Littoral comptent 7%, la région de l’Est a obtenu 3%, les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest obtiennent 4%, les Régions du Nord, Extrême-Nord, Adamaoua s’en sortent avec 10% seulement alors que les deux régions du Centre et Sud se taillent la part du vieux lion avec 76%.

Constat flagrant, le Directeur Général Soumbou Angoula Pierre poursuit le positionnement des membres de sa famille.

Après avoir mis ses frères et soeurs directs lors de la première session qui a suivie sa nomination, il partage le gâteau en famille pour que tous aient une tranche. La bonne charité commençant par soi-même, dira-t-on.

Pour illustrer cette magouille qui envenime la société camerounaise, des noms des membres de la famille du Directeur Général de l’ENAM identifiés dans les listes ont été dévoilés. Il s’agit de
Soumbou Angoula Pierre Franck, Bina Vigouroux Johanne Chantal, Bella Soumbou Calice Tifanny, Mbezelle Angoula Seraphine entre autres.

Tout en dénonçant ces pratiques qui affectent continuellement le climat de vivre ensemble et de fierté patriotique, plusieurs citoyens s’offusquent se ce constat.

Nous ne comprenons pas pourquoi certains veulent toujours tout pour eux et rien pour les autres camerounais dans ce pays. C’est vraiment méchant de tout s’accaparer et ne pas penser aux jeunes méritant qui ne demandent qu’à servir valablement et honnêtement leur patrie.

A déclaré un citoyen après ces révélations.

C’est à croire que les choses ne changeront donc jamais au pays de Paul Biya où corruption, sectarisme, favoritisme et tribalisme font loi.

RETROUVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ ICI

blank
Paul Shamkwa
Correspondant de ChateauNews au Sud du Cameroun

LES PLUS LUS

Dernières informations

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you