À la Une Actualités Résultats ENAM 2020 : « Toute polémique à ce...

Résultats ENAM 2020 : « Toute polémique à ce sujet est sans objet »

-

- Advertisment -

Tel est la conclusion du Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, Joseph Lé, qui a rendu public la note d’information numéro 000017 le 13 octobre 2020, alors que des tensions se faisaient entendre sur les quotas applicables dans les concours administratifs, liés ainsi à l’équilibre régional dans les résultats de l’ENAM 2020.

Le débat est donc clos. Le ministre Joseph Lé vient de tourner la page aux multiples questionnement que certains candidats se posaient relativement à l’équilibre régional dans les concours administratifs.

Des tensions qui ont refait surface suite à la publication des résultats de l’ENAM 2020 au Cameroun, où les candidats du Septentrion au Cameroun (Extrême-Nord, Nord, Adamaoua), se sont sentis « injustement » mis en retrait.

Le mouvement « 10 millions de Nordistes » par la voix de son porte-parole Guibaï Gatama, avait de ce fait entrepris un recours en justice pour plaider en faveur des candidats des Nordistes.

C’est en réponse à une déclaration de ce mouvement le 6 octobre dernier, que, dans sa note d’information, le ministre rappelle les quotas applicables dans les concours administratifs ainsi qu’il suit :

  • Adamaoua 5%
  • Centre 15%
  • Est 4%
  • Extrême-Nord 18%
  • Littoral 12%
  • Nord 7%
  • Ouest 13%
  • Nord-Ouest 12%
  • Sud 5%
  • Sud-Ouest 8%

Dans les résultats de l’ENAM 2020, les trois régions septentrionales s’en sortent avec 117 candidats définitivement admis pour 28% de places, selon les statistiques :

  • Adamaoua : 24 admis, 6%
  • Extrême-Nord : 68 admis, 16%
  • Nord : 25 admis, 6%

Selon les articles 53 et 54 du décret n°2000/696/PM du 13 septembre 2000 fixant le régime général des concours administratifs :

Pour être admis à un concours administratif (…), le candidat doit avoir, sans note éliminatoire, un total des points au moins égal à 10/20 pour être admissible, et 12/20 pour être définitivement admis (…). En aucun cas, l’application des quotas (…) ne dispense les candidats de l’obtention des moyennes de notes fixées.

Peut-on lire dans la note ministérielle.

blank
Paul Shamkwa
Correspondant de ChateauNews au Sud du Cameroun

LES PLUS LUS

Dernières informations

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you