International Europe France : Un professeur décapité par un jeune, les...

France : Un professeur décapité par un jeune, les raisons de ce meurtre

-

- Advertisment -

Que s’est-il passé à Conflans Sainte-Honorine (Yvelines) en France, où un homme a été retrouvé décapité ce vendredi après-midi ?

Que s’est-il passé ?

Le drame s’est joué autour de 17h. Un homme a été retrouvé décapité en pleine rue à Conflans Sainte-Honorine, une commune des Yvelines.

Plus tôt dans la journée, les policiers de la Bac Conflans Sainte-Honorine avaient été appelés pour un individu suspect rôdant autour d’un établissement scolaire, selon une source proche de l’enquête.

Le suspect est mort

A l’issue d’une course-poursuite, le suspect menaçant et muni d’une arme blanche, a été gravement blessé par la police, dans la ville voisine d’Eragny (Val-d’Oise), a appris une source proche de l’enquête à CNEWS. L’homme était âgé de 18 ans, selon cette même source.

Il a succombé à ses blessures plus tard dans la journée.

Qui est la victime ?

Selon les premiers éléments de l’enquête, la victime était un professeur de collège. Il avait dispensé un cours sur la liberté d’expression il y a quelques jours au cours duquel il avait notamment montré des caricatures de Mahomet, indique une source proche de l’enquête à CNEWS.

Le parquet anti-terroriste saisi

On ne connaît pas à ce stade les circonstances exactes de l’attaque. Cependant, le parquet anti-terroriste a été saisi, ce qui signifie qu’un motif terroriste est sérieusement envisagé. L’attaque pourrait être notamment liée au cours donné quelques jours plus tôt par le professeur à ses élèves.

Une enquête a été ouverte pour «assassinat en relation avec une entreprise terroriste» et «association de malfaiteurs terroriste criminelle», selon l’AFP. La Sous-direction anti-terroriste (Sdat) de la police et la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ont été saisies.

Un «attentat terroriste islamiste» pour Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a qualifié vendredi la décapitation d’un enseignant d’«attentat terroriste islamiste» et assuré les enseignants que la nation ferait bloc contre «l’obscurantisme» pour les «protéger et les défendre», sur les lieux de l’attaque à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines).

«Tous et toutes nous ferons bloc. Ils ne passeront pas. L’obscurantisme et la violence qui l’accompagne ne gagneront pas. Ils ne nous diviseront pas. C’est ce qu’ils cherchent et nous devons nous tenir tous ensemble», a ajouté le chef de l’Etat, en affirmant que «la nation toute entière sera là à leurs côtés, aujourd’hui et demain pour les protéger et les défendre».

Une opération de déminage

Une opération de déminage était en cours, en raison d’une suspicion de ceinture-explosive.

Sourcecnews.fr
blank
chateaunews.comhttps://chateaunews.com
La rédaction de www.chateaunews.com

LES PLUS LUS

Dernières informations

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you

×