Home À la Une Actualités Taxe téléphone au Cameroun : La BEAC fausse les calculs

Taxe téléphone au Cameroun : La BEAC fausse les calculs

taxe telephone cameroun
taxe telephone cameroun

Selon des sources crédibles, la Banque des États de l’Afrique Centrale (BEAC) aurait rejeté l’initiative controversée du gouvernement camerounais sur l’interopérabilité des systèmes de paiement.

C’est à la suite de ce blocage salvateur, que le Secrétaire Général à la Présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh a réagi dans une note.

Dans un courrier signé encore non démenti, adressé au Secrétaire général des services du Premier Ministre ce lundi 19 octobre 2020, l’homme à tout faire de la Présidence du Cameroun révèle que « Paul Biya instruit de surseoir la mise en œuvre de la collecte par voie numérique des droits de douane et taxes de 33% sur les téléphones et terminaux importés ».

Une nouvelle qui vient apaiser les cœurs des camerounais et des commerçants qui ne savaient plus à quel sort se vouer.

En fin de note, le Président de la République Paul Biya demande au Premier Ministre de « soumettre à Sa Haute Sanction un mécanisme plus approprié de recouvrement desdits droits de douane et autres taxes ».

Bien qu’aucune déclaration officielle à ce propos n’a fusée dans les médias, les acteurs du secteur des téléphones mobiles importés et les consommateurs se disent soulagés que cette mesure n’ait guère prospérée.