Dossier Opinions Carnage de Kumba : Les réactions se multiplient au...

Carnage de Kumba : Les réactions se multiplient au Cameroun

-

- Advertisment -

Le hastag #EndAnglophoneCrisis gagne de plus en plus de popularité sur la toile avec plus de 600 000 tweets, depuis la barbarie de Kumba à l’école “Mother Francisca International Bilingual Academy” de Fiango dans le département de la Mémé, Région du Sud-Ouest Cameroun.

Parmi les nombreuses voix qui se sont levées suite au massacre des élèves de cette école privée, la rédaction de chateaunews.com vous a compilé quelques unes :

Aux familles endeuillées, ainsi qu’à la communauté éducative, j’adresse mon entière solidarité et mes sincères condoléances. J’y joins mes vœux de prompt rétablissement aux blessés, ainsi que la compassion particulièrement émue de mon épouse.

Paul Biya

I’m done my lord. Save us

Brenda Biya

S’attaquer à l’innocence des enfants de la République, c’est s’attaquer à l’avenir du Cameroun. Des enfants mon Dieu ! Des enfants… C’était juste des enfants. Qu’ont-ils fait pour subir ce drame ! Je condamne cet acte barbare avec toute l’énergie de ma modeste personne.

Lady Ponce

Combien de morts faut-il encore ? Arrêtez cette guerre au plus vite le sang a déjà trop coulé. On aurait évité tout ce bain de sang. Aujourd’hui ce sont nos enfants qui payent le prix de votre sadisme, de votre insensibilité, qu’est ce qui nous a temps déshumanisé.

Kareyce Fotso

Quelle cause au monde justifie la décapitation des enfants ? Quelle cause au monde justifie la décapitation de ses propres enfants ? Aucune ! Aucune ! Aucune cause criminelle ne peut être entendue ! La paix n’a pas de prix ! La guerre n’a pas d’issue !

Cabral Libii

Inimaginable et inacceptable ! Ce qui s’est passé à Kumba devrait nous réveiller tous. Quel instinct barbare peut pousser quiconque à aller dans une école et tirer au hasard sur des enfants, en tuant certains ? Aux mamans et à toutes ces familles en pleures, nous offrons nos condoléances et nos prières.

Akere Muna

C’est avec le cœur meurtri que j ai appris l’ignoble carnage que des terroristes ont infligé à notre pays à Kumba ce jour. Des enfants à la recherche du savoir tués et mutilés de sang froid dans leur école. Je condamne fermement cet acte odieux qui ne doit pas rester impuni.

Joshua Oshi

Halte au massacre des enfants à Kumba ! Encore un drame insupportable. Refusons la banalisation de la violence. Aucune excuse et aucun pardon pour les coupables. Ils doivent être châtiés.

Serges Matomba

Je condamne sans réserve, les actes de barbarie commis ce jour à Kumba. Assassiner des enfants qui vont apprendre c’est s’attaquer aux fondements même de notre Nation. Unissons nous pour des combats plus nobles en cette période de Covid-19.

Dr. Manaouda Malachie

Dieu d’Abraham, D’Isaac et de Jacob, mon âme est triste. Jusqu’à quand ? De pauvres innocents… mon coeur saigne.

Coco Argentée

Au moins 6 enfants massacrés et une dizaine de blessés dans l’attaque d’une école à Kumba. Horreur absolue. Ma peine est sans borne. Je condamne cet acte odieux avec la dernière énergie. Combien de morts faut-il encore pour qu’une solution politique ramène la paix dans le NOSO ?

Maurice Kamto

C’est avec stupéfaction et indignation que j’ai pris connaissance des assassinats horribles perpétrés contre de jeunes enfants à Kumba. A la suite de ces actes ignominieux qui ont été commis par des terroristes séparatistes, je tiens à présenter mes condoléances les plus émues aux familles endeuillées…

Jean Nkuete

Les entreprises criminelles se nourrissant du sang d’enfants innocents doivent être énergiquement condamnés. Stop à cette barbarie. Mobilisons-nous contre le comble de l’horreur et… la terreur.

Narcisse Mouelle Kombi

Horrible ! Inadmissible ! Intolérable ! Aucun mot ne sera assez fort pour qualifier les actes de barbarie et de satanisme qui viennent d’être perpétrés à Kumba.

Joseph LE

Pourquoi poser un acte si ignoble mes frères ? Nos/vos propres enfants ? Que voulez-vous ? Que revendiquez vous qui mérite de massacrer ainsi votre/notre propre population ?

Mani Bella

Au-delà de Kumba, c’est notre pays tout entier qui vient d’être frappé par un acte d’une barbarie épouvantable contre la Mother Francisca International Academy (MOFRIBA), une école qui représente un des biens les plus précieux de la République : l’Éducation.

Nintcheu Jean Michel

Non non et nono ! La ligne rouge a été franchie. Jusqu’où irez-vous ?… Pas les enfants ! Pas les enfants sans défense ! Les enfants qui voulaient seulement assurer l’avenir du Cameroun en prenant leurs leçons à l’école ! Stop à la barbarie. Trop c’est Trop ! Stop !

Grégoire Owona

En la mémoire des victimes de ce carnage à Kumba, Le Président Paul Biya décrète une journée de deuil national au Cameroun, le samedi 31 octobre 2020.

blank
Paul Shamkwa
Correspondant de ChateauNews au Sud du Cameroun

LES PLUS LUS

Dernières informations

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you