À la Une Actualités Cameroun : Affaire Stéphanie Djomo, le rétropédalage

Cameroun : Affaire Stéphanie Djomo, le rétropédalage

-

- Advertisment -

En direct sur les ondes du Poste National de la CRTV, Stéphanie Djomo avoue avoir menti à l’opinion nationale et internationale, par rapport à sa dernière sortie TV sur la chaîne privée Équinoxe TV.

sur les antennes de la télévision privée Équinoxe TV, Stéphanie Djomo évoquait une histoire de perte de ses enfants, des jumeaux, dans la crise sécuritaire que traverse le Cameroun dans les deux Régions d’expression anglaise, le Nord-Ouest et le Sud-Ouest (NOSO).

De passage en direct sur le Poste National de la CRTV, la « victime » d’hier fait son mea-culpa :

J’ai rejoint un groupe qui pleure les enfants du NOSO et nous avons fait des sorties où on a pleuré dans plusieurs carrefours, jusqu’au jour où on nous annonce qu’on doit se retrouver à Équinoxe. C’est ainsi que je me retrouve sur le plateau d’Équinoxe et je partage cette histoire qui n’est pas vraie. Je n’avais jamais mis dans ma tête de me retrouver dans un plateau de télévision, ça ne m’avait jamais traversé l’esprit. Oui, je me suis retrouvé là. Je regrette, j’ai même très mal. J’en souffre énormément de jour comme de nuit. Croyant bien faire, j’ai blessé.

Stéphanie Djomo a été libérée dans la soirée du 18 novembre 2020, après exploitation par les forces de l’ordre.

blank
Paul Shamkwa
Correspondant de ChateauNews au Sud du Cameroun

LES PLUS LUS

Dernières informations

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you