À la Une Économie L'emballage, principal défaut des produits camerounais

L’emballage, principal défaut des produits camerounais

-

Pourtant principal atout d’un produit, l’emballage ou packaging n’a pas encore une considération primordiale de la part de nombreux entrepreneurs camerounais pour vendre leurs produits.

Un produit séduit d’abord à la vue, par son packaging, par la beauté de sa présentation, parce que la façon de présenter un produit traduit aussi de sa qualité et donc de la rigueur de sa production/fabrication.

Le 19 novembre dernier à Yaoundé, Achille Bassilékin III, ministre des PME, de l’Économie sociale et de l’Artisanat (MINPMEESA), a présidé l’atelier de renforcement des capacités des artisans en techniques de packaging.

Pour le ministre Achille Bassilékin III :

Ayant constaté que chaque année, bon nombre de produits artisanaux (soit 95%) ne parviennent pas à convaincre, à attirer les regards ou à être bien commercialisé en raison d’une mise en valeur inadaptée, le MINPMEESA dans le cadre de la mise en œuvre de sa feuille de route a tenu à mobiliser les artisans et les structures de fabrication de conditionnement afin qu’ils puissent travailler ensemble et dégager des solutions innovantes. Lesquelles seront rendues opérationnelles pour que les produits de notre artisanat soient valorisés ici et ailleurs.

L’atelier présidé par le ministre visait à faire comprendre aux artisans que le packaging est un maillon non négligeable dans la mise en valeur d’un produit et donc de sa commercialisation.

Les produits Made in Cameroon qui prennent donc de plus en plus d’ampleur dans le pays devraient tout autant séduire les consommateurs camerounais dans le visuel, au-delà de les inciter à acheter par patriotisme économique.

blank
Paul Shamkwa
Correspondant de ChateauNews au Sud du Cameroun

LES PLUS LUS

Dernières informations

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you