À la Une Politique Cameroun : Le maire de Maroua 2e Abdoulaye Sinalé...

Cameroun : Le maire de Maroua 2e Abdoulaye Sinalé entre le marteau et l’enclume

-

Après les démissions en cascades enregistrées ces derniers jours au sein du parti FSNC de Issa Tchiroma Bakary à Maroua, le Front pour le Salut National du Cameroun est désormais en perte de repère.

Les yeux sont dorénavant rivés vers le ciel, implorer la miséricorde d’Allah, que le maire puisse avoir le courage de poursuivre la gestion de la commune.

En effet, La commune de Maroua 2ème acquise au FSNC à la majorité relative de 25 conseillers sur 35 se voit perdre 12 de ses conseillers dont 5 grands conseillers après la décision de démission collective publiée le vendredi dernier.

Le FSNC dispose à date, seulement 13 conseillers sur 35 que compte la commune.

Quel risque court le FSNC ?

Le RDPC (avec 6 conseillers), grand perdant des élections municipales de février 2020 et qui n’a pas caché sa grande envie de récupérer sa commune, peut bondir sur l’aubaine, profiter de ce capharnaüm observé dans le FSNC.

Il faut d’ambler dire que si le RDPC arrive à constituer comme alliés les 12 démissionnaires du FSNC, il aura 18 conseillers municipaux au total et 6 grands conseillers sur 10 que compte la commune.

Cerise sur le gâteau, vient se greffer les 4 conseillers municipaux de l’ANDP (02) et UNDP (02). C’est un véritable cauchemar au sein de la commune de Maroua 2e à quelques jours seulement des régionales.

Derrière ces démissions, on peut démystifier un réel problème de management des responsables politique du FSNC à Maroua.

Quand la politique du ventre garnie nous tient, le résultat se paye cache !

LES PLUS LUS

Dernières informations

- Advertisement -

ArticlesRELATED
Recommended to you