NEWSLETTER

Français     English

Share this

Machettes par ci, couteaux par là, matériels en main les communautés s’affrontent depuis des heures.

Selon les sources, il s’agirait d’une affaire de vengeance après le décès d’un jeune homme originaire du grand Nord Cameroun. La situation est devenue incontrôlable avec des victimes et actes de vandalisme. Face à la gravité de ces tensions d’une rare violence, le Maire aurait fait appel au renfort de la Garde Présidentielle ce jeudi matin pour rétablir l’ordre public devant l’impuissance de la police d’Obala.

D’une petite querelle qui aurait pu passer inaperçue, la situation a pris une tournure de crise interethnique et politique. Les appels à la haine entre «Wadjo» et «Eton» se multiplient depuis lors.

Il est à craindre les essais de récupération de nature à ouvrir un autre front ethnique pouvant davantage fragiliser le multiculturalisme et le climat de paix sociale au Cameroun. D’après nos sources, aux dernières nouvelles, l’enfant qui a donné la mort à son concitoyen serait actuellement en garde à vue. De leurs cotés, ses proches plaident pour la légitime défense devant le respect de la procédure judiciaire.

Share this
Lire aussi / Also read
Cameroun - Adamaoua : La communauté Minfi célèbre sa Culture avec le Festival Nkoutho’o Poh-Laa

Réactions

Veuillez saisir votre contribution !
Veuillez saisir votre nom ici

5 × = 40